kaes l'univers!

31 juillet 2007

Roméo-Petite conne(original)

J'aurais pu chanter petite conne
Une chanson en anglais pour
Que tu oublies les paroles
Une chanson de rock and roll
Une belle mélodie pop
Pour t'embarquer allez hop
Vers des sentiments faciles
Avec des John et des Bill

{Refrain:}
Petite conne
Nananananananana
Petite conne
Nananananananana

J'aurais pu t'écrire petite conne
Une ballade en anglais pour
Tous ces jours où tu décolles
Au son du rock and roll
Comme les vieux tubes de l'époque
Où dans la tête ça faisait toc
Avec des accords faciles
Des refrains dans le style

{au Refrain}

J'aurais pu prendre petite conne
Un surnom en anglais pour
Que tu me prennes pour l'idole
La star du rock and roll
Un mec qui revient de loin
Un gars qui n'en pense pas moins
Qui dit des textes faciles
Des refrains dans le style

{au Refrain}

Posté par gikios à 08:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Roméo-Petite conne(by K.S.)

J'aurais pu t'emmener, petite conne,
Dans mon bel, univers pour,
Que tu saches enfin, qui je suis,
Pas un des mecs, qu'tu mets dans ton lit...
Je ne suis pas celui qu'tu crois,
Pas de ceux, qui ne voient qu'en toi,
Une gentille, petite fille,
Innocente, pas fille facile...

Petite conne,
Nanananananana...
Petite conne,
Nanananananana...

J'aurais dû m'forcer, petite conne,
A ouvrir les yeux, sur toi pour,
Comprendre que d'toi, j'avais fait l'tour,
Et qu'au fond, ça n'pèse pas lourd,
Mais qui d'nous deux, f'sait l'amoureux,
Qui profitait, encore un peu,
Puis rassassiée, s'en est allée,
Mais n'est jamais,à satiété...

Petite conne,
Nanananananana...
Petite conne,
Nanananananana...

T'aurais dû piger, petite conne,
Que si tu consommes, c'est juste pour
Oublier que t'es, trop à l'ouest,
Presqu' sûr d'pouvoir, gravir l'Everest,
Mais tu n'es qu'une putain,
Une mijaurée, une catin,
Qui se la joue, inaccessible,
Laisse tomber, t'es pas mon style...

Petite conne,
Nanananananana...
Petite conne,
Nanananananana...

Posté par gikios à 08:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Roméo-Petite conne(by Envorenn)

J'aurais pu sans doutes, petite conne,
Profiter de ce soir pour
Apaiser mes bas instincts
Te traiter comme une putain
Passer mes mains sur ton corps
Ne pas t'écouter, te faire tort
Ne sentir que mon désir
Faire fi de ton bon plaisir

Petite conne
nananananananana
Petite conne
nananananananana

J'aurais pu sans doutes, petite conne,
Profiter de ce soir pour
Oublier ton approche lente
Me foutre de tes attentes
Insister encore et encore
Pouvoir disposer de ton corps
Te prendre comme une fille facile
Mais voila (c'est) pas mon style.

Petite conne
nananananananana
Petite conne
nananananananana

Et toi tu as du, petite conne,
Profiter de ce soir pour
Te retrancher dans ta bulle
Me voir comme un vrai nul
Un mec qui vient, qui se sert
Un salop, un vrai pervers
T'as préféré dev'nir muette
Aller pleurer sous ta couette

Petite conne
nananananananana
Petite conne
nananananananana

Mais pourquoi tu as, petite conne,
Profiter de ce soir pour
M'opposer tout' ta méfiance ?
M'retirer tout' ta confiance ?
Tu t'fais des films improbables,
J' en ai en bouche un gout de sable
Tu crois vraiment qu'c'est mon style
D'me vider et d'dire "je file" ?

Petite conne
nananananananana
Petite conne
nananananananana...

Posté par gikios à 08:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

K.S.-Mon bleu à l'âme

C'est une histoire qui s'est finie,
Une page de ma vie jaunie,
Mais que vaut-elle sans une flamme?
J'ai pris comme un bleu à l'âme...

Ce bleu à l'âme,
C'est une blessure qui ne se soigne,
Mon bleu à l'âme,
C'est une utopie qui s'éloigne,
Mes états d'âme,
Font toujours perler mes larmes...

J'ai tant rêvé au bonheur,
J'avais trouvé mon âme soeur,
Au fameux bonheur des Ames,
Mais j'ai pris un bleu à l'âme...

Ce bleu à l'âme,
C'est une blessure qui ne se soigne,
Mon bleu à l'âme,
C'est une utopie qui s'éloigne,
Mes états d'âme,
Font toujours perler mes larmes...

Situation qui s'éternise,
Situation que je méprise,
Situation que je condamne,
Et qui m'donne un bleu à l'âme...

J'ai sûrement bien mal compris,
Confondu amour et lit,
Voyais-tu seulement mon charme?
Je tire la sonnette d'alarme...

Ce bleu à l'âme,
C'est une blessure qui ne se soigne,
Mon bleu à l'âme,
C'est une utopie qui s'éloigne,
Mes états d'âme,
Font toujours perler mes larmes...
Ce bleu à l'âme,
C'est une blessure qui ne se soigne,
Mon bleu à l'âme,
C'est une utopie qui s'éloigne,
Mes états d'âme,
Font toujours perler mes larmes...

Non les mots ne suffisent pas,
A traduire mon manque de toi,
T'as manqué bien trop d'être femme,
Pour soigner mon bleu à l'âme...

Ce bleu à l'âme,
C'est une blessure qui ne se soigne,
Mon bleu à l'âme,
C'est une utopie qui s'éloigne,
Mes états d'âme,
Font toujours perler mes larmes...

Ce bleu à l'âme,
C'est ma tête qui déraille,
Mon bleu à l'âme,
C'est qu'y'a pas d'amour qui m'aille...
Mon bleu à l'âme...Mon bleu à l'âme...
C'est qu'y'a pas d'amour qui m'aille...

Posté par gikios à 08:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 août 2007

Je t'aime

L'âme blessée, aux rêves morcelés,
Voudrait casser, écarteler,
Tous les remords, tomber les torts,
Mais san ressort, elle, s'endort...

Dis-moi comment, tout effacer,
Dis-moi comment, je peux t'aimer,
Explique-moi, toutes mes erreurs,
Explique-moi, de quoi t'as peur...

Je t'aime encore,
Je t'aime si fort,
Oh mon amour,
Je t'aime tout court...

L'âme délaissée, au fer brûlée,
Voudrait panser, cicatriser,
Combler ce vide, d'un coeur livide,
D'idées morbides, comme le suicide...

Dis-moi comment, la tête relever,
Dis-moi comment, ne plus penser,
Explique-moi, toutes tes attentes,
Explique-moi, pourquoi tu me hantes...

Je t'aime encore,
Je t'aime si fort,
Oh mon amour,
Je t'aime tout court...

Je t'aime...encore, si fort,
Oh, mon amour,
Je t'aime...tout court...

K.S.

Posté par gikios à 16:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]